Diana Saliceti & Dona Ferentes

«Entre in u mondu di Dona Ferentes dumanda una cria di curiosità, un suppulu di tempu è una fame di bellezza. Iè, chì l’universu tessutu da Rita Beveraggi apre a so porta cù delicatezza, surrisi franchi è chjari. Chjaru cum’è issa butega, issu picculu mondu à mezu à a stretta Fesch d’Aiacciu. Vestiti, bianc’è neri o di culori fiuriti, da stancià ogni fantesia. Siate i benvenuti in u spaziu dedicatu à a moda ma sopr’à tuttu à a donna. 

A donna dea quella chì porta sete è veli bianchi, di quelle vele greche di nave pronte à parte è à vugà nant’à u Mareterraniu.

A donna fiara, di quelle chì sanu piccià u focu in core ad’ogni albore. A feminità santa è sana, quella chì sunnieghja è si spanna in u core d’ogni donna d’eri, d’oghje è di dumane...»
 

« Entrer dans le monde de Dona Ferentes demande une larme de curiosité, un peu de temps et une faim de beau. Oui, car l’univers tissé par Rita Beveraggi ouvre sa porte avec délicatesse et de grands sourires francs. Lumineux comme cette boutique, de petit monde situé en plein coeur de la rue Fesch d’Ajaccio. Des habits, du blanc et noir aux imprimés fleuris, de quoi assouvir toutes les fantaisies. Soyez les bienvenus dans un espace dédié à la mode mais avant tout à la femme.

La femme déesse portant soie et voiles blanches, celles des bateaux grecs prêts à larguer les amarres, à voguer sur la Méditerranée. La femme flamme, sachant allumer le feu de la passion dans les coeurs à chaque aube. La sainte féminité, pleine et assumée, celle qui rêve et s’épanouit dans le coeur des femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain.»


> écrit par Diana Saliceti

> Diana porte un tailleur short Boutique Moschino lors de son concert à Bastia.
 Ainsi qu'une robe Red Valentino sur l'affiche mais encore un ensemble en point d'esprit Red Valentino

Stylisme : Dona Ferentes / Photographies: Pierre Taisne

 


 

 

Rita BEVERAGGI